Gatlin – « Si j’avais su que je serais meilleur, j’aurais arrêté de me doper plus tôt »

Le nouveau champion du monde du 100 mètres, le sprinteur américain Justin Gatlin, suspendu il y a quelques années pour s’être dopé, a accepté de nous accorder une interview exclusive pour nous parler de cet exploit et de sa nouvelle vie de sportif propre.

 

Bonjour Monsieur Gatlin, comment vous sentez-vous après votre victoire de samedi dernier en finale du 100 mètres ?

Je me sens… Libéré, délivré, j’ai fait rager ceux qui me sifflaient… Je peux vous dire que ça faisait un moment que j’attendais ça.

 

Regrettez-vous que le public vous siffle à chaque apparition ?

Un peu oui, j’ai tout sacrifié pour ce sport, j’ai même mis ma santé entre parenthèses en me dopant pour devenir le meilleur et tout ce que j’ai en retour, c’est de la haine et zéro reconnaissance.

 

Oui mais se doper c’est de la triche…

Yeah mec sauf que quand j’étais dopé je ne gagnais jamais donc on me reproche de mauvaises choses… Si j’avais su que je serais meilleur, j’aurais arrêté de me doper plus tôt.

 

Qu’est-ce que ça fait d’être de nouveau clean ?

Bah ça change la vie, déjà j’ai beaucoup plus de temps libre pour passer des moments avec ma famille. Avant je devais m’enfiler deux-trois perf’ de produits dopants par jour, je ne sortais que pour sprinter.

 

Qu’est-ce que vous preniez ?

Un peu de tout, à la fin je demandais plus, on me donnait tout ce qu’il y avait dans l’armoire à pharmacie, j’ai même testé des nouveaux produits, c’était bien payé par les laboratoires pharmaceutiques.

 

Vous avez 35 ans, la retraite est devant vous, qu’allez-vous faire de votre temps libre maintenant ?

Je vais faire le tour des Etats-Unis pour dire aux jeunes que se doper ça ne sert à rien sauf si vous êtes sûrs de pas vous faire choper en étant protégé par un pays ou carrément par l’institution.

 

C’est une bonne action de votre part…

Si je peux aider la jeunesse américaine à battre le record du monde du mec jamais contrôlé, ça sera avec plaisir.

 

D’accord… Merci en tout cas d’avoir répondu à nos questions monsieur Gatlin et bonne chance pour votre reconversion !

Merci à vous, vos questions étaient moins chiantes que celles de votre pote Nelson Monfort…

 

 

Source de l’image : SudOuest

Cet article Gatlin – « Si j’avais su que je serais meilleur, j’aurais arrêté de me doper plus tôt » est apparu en premier sur Boulevard69.


Source: Boulevard 69

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *