Des mois après son passage aux Antilles, l’ouragan José raconte sa traversée du désert

Quelques mois après son passage fracassant aux Antilles, l’ouragan José est retombé dans l’anonymat le plus total. Une traversée du désert qui l’a beaucoup affecté. Récit.

C’est le teint blafard, les trait tirés et les cheveux en bataille que l’ouragan José nous accueille chez lui, dans une zone climatique réputée calme. Il revient sans détour sur sa fulgurante ascension : « J’ai adoré ce mois de septembre. Être l’ouragan majeur de la saison cyclonique 2017 est ce qui m’est arrivé de mieux. C’est fou, tout à coup on ne parle que de vous, on passe non-stop à la télé. Avec Irma, on s’est beaucoup écrit pour savoir comment l’autre vivait sa notoriété naissante. Mais j’ai sans doute pris la grosse tête à un moment…. je me suis reposé sur mes lauriers. Mais vous comprenez, à force de tout ravager sur mon passage, j’ai fini par me prendre pour une star du rock qui est adulée parce qu’elle saccage sa chambre d’hôtel. Je préférais être critiqué qu’ignoré ».

Seulement, ce succès aura été de courte durée. Un mois à peine après son premier coup d’éclat, il s’essouffle. Une perte de vitesse cyclonique et médiatique qui le contraint à retourner à la vie normale : « C‘était affreux. Du jour au lendemain, j’étais devenu un inconnu. Le climat ne m’a jamais appelé pour recréer des catastrophes. Puis d’autres ouragans plus jeunes ont pris ma place dans l’espace médiatique. Je restais prostré devant ma télé à pleurer. Heureusement qu’il reste Donald Trump pour nier le réchauffement climatique, dans ces moments là, quelques personnes citent encore mon nom… j’ai fini par accepter des CDD un peu partout dans le monde. Mais ce n’était que pour des petites tempêtes, au mieux un arbre qui s’écrase sur une voiture. Rien de folichon… J’ai quand même lutté contre la dépression et voulu croire en l’avenir ».

Et José a eu raison d’y croire. Après cette traversée du désert, l’ex-ouragan star va faire son retour sur le petit écran dans l’émission d’Evelyne Thomas « C’est mon choix », en témoignant lors de la spéciale « Ouragans d’hier, que sont-ils devenus? ». Il se murmure même que Cyril Hanouna l’aurait appelé pour devenir chroniqueur dans TPMP.


Source: gorafi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *